Comment la pratique se transmet-elle ?

L’observation marque la première étape de découverte de la pratique. Dès leur plus jeune âge, les enfants peuvent assister à des parties et sont progressivement immergés dans l’atmosphère du jeu en compagnie de leurs parents ou grands-parents.
L’apprentissage débute souvent dans le cadre d’une transmission familiale (d’un père à son fils ou d’un frère aîné à son cadet) mais aussi par imitation, avec un pair du même âge dans la cour de l’école, sur le mur du garage ou au fronton du quartier. Il se poursuit généralement dans l’une des écoles de pelote créées au sein des clubs à partir des années 1970. Les enfants ont ainsi accès à des entraînements réguliers, encadrés par des joueurs ou anciens joueurs, bénévoles, titulaires ou non d’un brevet fédéral ou d’un diplôme d’éducateur sportif.
Dans des cas plus rares, l’apprentissage peut débuter en milieu scolaire où des enseignants et des éducateurs sportifs initient ponctuellement des classes entières.